residence secondaire immobilier dans le Sancy
immobilier dans le Sancy
Notre situation gographique dans le sancy
Contactez-nous

 

Les vacances d'hiver sont également culturelles dans le Sancy.

Le festival Sancy Snow Jazz se poursuit dans 10 communes du massif du Sancy . Sur la semaine, plus de 70 concerts ont lieu entre l'après-midi et tard dans la nuit, pour une ambiance toujours très appréciée des skieurs et amateurs de Jazz.
Un festival qui réunit la crème du swing depuis 24 ans.
Voir le reportage sur France 3: Le Sancy Snow Jazz anime les communes du Sancy

          ---

Succès fulgurant des vacances de neige en Auvergne.

Le 20h de TF1 consacrait un reportage sur la bonne santé du tourisme hivernal dans le Sancy, qui se porte bien grâce à des prix plus attractifs que sur les autres massifs et qui rend ainsi les vacances au ski accessibles à tous. Du coup la saisons d'hiver se déroule à merveille avec des clients au rendez-vous sur les pistes enneigées du massif du Sancy.
Voir le reportage de TF1: Le succès fulgurant des stations de ski auvergnates.

---

Tourisme 2012: l'Auvergne, une des deux seules région en progression.

En 2012, l’Auvergne réalise une belle performance économique avec des nuitées touristiques en nette progression, face à une fréquentation nationale plutôt atone.
Avec plus de 32 millions de nuitées, l’Auvergne atteint en 2012 son meilleur niveau de fréquentation. Elle fait partie, avec Ile-de-France, des deux seules régions en hausse en 2012, grâce aux bons résultats de la fréquentation étrangère.
 Lire la suite de l'article sur www.tourisme.gouv.fr : Auvergne : bilan de l’année touristique 2012, de bons résultats à contre-courant des tendances nationales

---


Nouvelles attractions pour la 11ème saison de VULCANIA.

5ème parc de loisirs français en terme de notoriété, Vulcania, équipement touristique majeur en Auvergne, s’apprête à entamer une nouvelle saison au cours de laquelle la barre des 350 000 visiteurs est fixée comme objectif. Pour attirer toujours plus de monde, cette année 2 nouvelles attractions seront proposées aux visiteurs.
Voir le reportage sur La Montagne: Deux nouvelles attractions à Vulcania

 

---

 

Le Sancy de haut en bas à 100 à l'heure.

Ce week-end la station du Mont-Dore accueillait la première édition du défi qui consiste à dévaler les pentes du Sancy d'un point de départ à une ligne d'arrivée le plus vite possible sans se soucier de l'itinéraire. Ce Derby du Mont-Dore fut une réussite puisque la centaine de candidats a eu son lot de sensations.
Une initiative dynamique qui montre tout le potentiel des loisirs d'hiver sur le massif du Sancy.
Reportage sur de Sébastien Kerroux France3 Auvergne: Première édition du Derby du Mont-Dore

---

 

  Le Sancy, un bon placement.

L'interview du directeur de l'office de tourisme du massif du Sancy relate une excellente saison hivernale chez les professionnels du tourisme, tant dans les activités de loisirs de neige que chez les hébergeurs. Cette bonne santé du tourisme auvergnat se ressent sur les investissements dans les hébergements qui continuent de se développer.
Interview de Luc Stelly sur La Montagne: le bilan des vacances de février dans le Sancy
---

Des hébergements remplis aux 2/3 depuis le début de l'hiver.

 

Les vacances de février sont bonnes pour les stations de sports d'hiver du Sancy. Le taux de remplissage des hébergements a flirté avec les 80% et on commence à rêver d'un record de fréquentation. Le dernier remonte à l'hiver 2008/2009.
Retrouvez le reportage sur France3 Auvergne: Les stations de ski du Sancy en piste pour un record de fréquentation

 

---

Record à 118 000 passages à Super-Besse.

Le tourisme d'hiver en Auvergne ne connait pas la crise, les records de fréquentation à Super-Besse en sont la démonstration. Le nombre de passages quotidiens aux remontées dépasse régulièrement les 6 chiffres pendant ces vacances d'hiver 2013. Les conditions météorologiques sont, il est vrai, très favorables, mais la station doit s'adapter en gérant les flux de circulation car les capacités de stationnement sont régulièrement atteintes.
Cette affluence record dans les stations ne doit pas être l'arbre qui cache la forêt puisque, rappelons-le, la grande majorité des touristes hébergés dans le Sancy en hiver ... ne pratique pas le ski.
Voir le reportage sur France3 Auvergne: Super-Besse à l'heure des bouchons

 

---

 

Comment inciter les clients à déposer des avis en ligne.

Faire venir les clients est un challenge, bien les recevoir est le coeur du métier, récolter leur avis est devenu indispensable. Mieux que les classements ou que le cahier des charges des labels, c'est l'avis des consommateurs qui fera la réputation de votre établissement. Les commentaires des clients sur internet ont à la fois un impact sur le référencement naturel et sur les ventes des établissements. Différents moyens existent afin de les susciter.
Lire les 10 astuces proposées par lhotellerie-restauration.fr : 10 astuces pour inciter les clients à déposer des avis en ligne

 

---

 

Les Lyonnais encore plus proches des volcans d'Auvergne.

Depuis ce matin les Lyonnais ont gagné 23 minutes pour rejoindre les volcans d'Auvergne. En effet, avec l'ouverture du dernier tronçon de l'autoroute A89 la clientèle de la capitale des Gaules n'est plus qu'à 2 grosses heures du massif du Sancy. L'Auvergne est vraiment la destination proche de toutes les clientèles.
Voir le test de l'autoroute réalisé par les journalistes de La Montagne: A89 : 23 minutes de moins pour rejoindre Lyon par le nouveau trajet

 

---

Ambiance festive au coeur de l'hiver auvergnat.

Pour la 20ème année consécutive, la St Cochon a réchauffé les cœurs sur la place de Besse.
Ce rendez-vous hivernal pour célébrer une vieille tradition montagnarde continue de faire recette, tout le monde se réunit pour célébrer et déguster le cochon sous toutes ses formes !
Vidéo de l'évènement sur La Montagne par Thierry Lindauer : retrouvez la vidéo ici

 

---

Une saison d'hiver qui commence bien dans le Sancy.

Neige au rendez-vous + calendrier des vacances de Noël favorable = fréquentation touristique très satisfaisante. Cette équation donne le sourire aux lèvres des hébergeurs, des commerçants et des responsables de stations du massif du Sancy. La saison d'hiver 2013 s'annonce bien.
Reportage vidéo sur France 3 ici: Début de saison satisfaisant à Super-Besse

 

---

Coup de foudre de Vincent Perez au lac Chambon.

Les paysages auvergnats auront les honneurs des salles obscures ce mercredi, avec la sortie du film Un prince presque charmant. Cette comédie romantique, tournée par Philippe Lellouche, co-écrite et produite par Luc Besson, a en effet été tournée dans le Puy-de-Dôme l’été dernier. 
Lire la suite de cet article sur La Montagne: Un prince presque charmant 

 

---

Le trophée Andros attire toujours du monde à Super-Besse.

L'équipe de Claude Michy, les villes de Besse et de Clermont se préparent à accueillir pour la 20ème année les finales du trophée Andros.
Cette course sur glace attire toujours autant de monde et les participants se plaisent à venir en Auvergne.
Interview de Jean-Pierre Pernaut sur La Montagne: Jean-Pierre Pernaut aime Super-Besse!

 

---

Une fondation pour la gestion de la Chaîne des Puys.

Sept grandes entreprises auvergnates (Aubert & Duval, Echalier, EDF Auvergne, Limagrain, Michelin, Rockwool et Volvic) ont décidé de s'impliquer dans le plan de gestion de la Chaîne des Puys en créant une fondation. Leurs contributions, ainsi que celles de particuliers ou autres entreprises qui le souhaitent, permettront de financer des actions qui seront bénéfiques à la découverte de ce site unique et constituent un soutien de plus à la candidature de la Chaîne des Puys au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Voir l'article ici: Une fondation pour la Chaîne des Puys

 

---

Un très bon Noël 2012 dans le Sancy.

Les deux semaines de vacances de Noël viennent de se terminer, premier bilan: une fréquentation touristique en hausse, notamment sur la première semaine des vacances (+20%)
Voir la suite de l'article ici: La Montagne : le bilan des vacances de Noël dans le Sancy.

 

---

 

Les évolutions climatiques et l’activité touristique.

Malgré les prédictions du réchauffement climatique, l’engouement pour le Massif Central en hiver ne se dément pas puisqu’il voit son chiffre d’affaires lié à l’économie de la neige progresser de 12 points entre 2011 et 2012, même s’il ne représente que moins de 1,5% des parts de marché au niveau national.

 Le prix moyen du forfait hébergement + ski est encore très abordable sur les pentes du massif du Sancy, région géographiquement très bien placée, mais surtout, le profil des touristes de l’hiver est de moins en moins orienté vers le ski, les séjournants profitant en Auvergne de tout ce que l’on peut pratiquer lorsque l’on passe des  « vacances à la neige ».

Le paradoxe, c’est qu’avec un enneigement soit disant de plus en plus aléatoire, les activités touristiques hivernales sur le Sancy génèrent toujours plus de chiffre d’affaires.

« Les clients réservent de plus en plus tôt leurs séjours d’hiver, ce qui démontre bien une vraie confiance en l’enneigement, notamment grâce aux canons à neige. » précise Luc Stelly, directeur de l’office de tourisme du Sancy et de continuer « Les touristes sont également rassurés par toute la richesse du massif du Sancy lorsqu’ils viennent ici en hiver et n’hésitent pas à reporter leur budget ski sur d’autres activités de bien-être, de découverte … ».

Les conséquences du réchauffement climatique se font ressentir aussi l’été avec la fréquentation de plus en plus affirmée des clientèles du sud qui viennent chercher le bon air, très agréable en période de canicule, tout autant que les nuits fraîches.

C’est ainsi que le poids économique de l’été sur l’ensemble de l’activité touristique du massif du Sancy reste toujours aussi élevé : entre 60% et 70%.

 

---

L’Auvergne, une destination tendance.

Les chiffres le démontrent, la croissance touristique de l’Auvergne est en hausse depuis 4 ans. L’investissement en tourisme dans la région est 50% plus élevé que la moyenne nationale.

L’image de l’Auvergne a évolué grâce, notamment, à une offre d’hébergements de plus en plus qualitative.

 

---

Une saison estivale 2010 sous de bons augures.

Dans son enquête de pré-saison, le Comité Régional de Développement Touristique annonce un été touristique en Auvergne encore meilleur que le précédent.

 

Concernant le printemps tout d’abord, les 750 prestataires touristiques interrogés se déclarent à 56% satisfaits de cette période avec une hausse ou une stabilité de leur activité, alors que l’absence de ponts pour les 1er et 8 mai laissait craindre le contraire. Il semblerait que l’image d’une région verte à la nature préservée ait enfin trouvé un écho favorable dans « l’éco-conscience » de nouvelles clientèles plus urbaines mais aussi plus aisées que les clientèles traditionnelles de l’Auvergne touristique. 

Géographiquement, sur l’origine des clientèles, on note une reprise du marché allemand, ainsi qu’une hausse de la part des touristes venant d’Alsace, de Rhône-Alpes ou encore de Bourgogne.

Un public qui apprécie les activités de pleine nature comme la randonnée, mais qui aime également flâner dans les foires et marchés ou animations de nos villages. A noter également que les « cousinades » ou autres rassemblements de familles trouvent dans notre région centrale une terre de prédilection puisque les cousins des six coins de l’Hexagone peuvent aisément converger pour se retrouver.

 

Concernant l’été qui vient de débuter et malgré la mauvaise météo de fin de printemps, 61% des professionnels du tourisme estiment que l’été sera bon, même s’ils pensent que la promotion de la destination soit encore insuffisante. Ce qui n’empêche pas, avant saison, à 2/3 des prestataires d’avoir un niveau de réservations déjà équivalent à ce qu’il était en 2009. Dans le Sancy, le taux de remplissage des hébergements fin juin pour l’été atteint 64%  contre 56% un an plus tôt.

 

 

---

 

La légende prétend que la ville de Besse aurait été engloutie par le Lac Pavin.

Deux chercheurs pensent que le mythe pourrait s'appuyer sur des faits réels.
Selon l’article de Thibaut SOLANO


« Ici, on naît au milieu des lacs et des montagnes. On respecte la nature. Je veux dire... On la craint. » Yves parle d'une voix basse, comme s'il redoutait que le lac Pavin l'entende. Depuis des années, il guide les randonneurs autour des eaux sombres du site. Il a beau connaître le parcours comme sa poche, il sait qu'il ne percera jamais son mystère.

Depuis l'enfance, les vieux du coin lui racontent des histoires effrayantes sur son compte: portes de l'enfer, larmes du diable... On dit même qu'il aurait englouti la ville de Besse, comme jadis l'Atlantide.

Article complet sur La Montagne Centre-France

 

---

 

Réflexion sur les nouvelles normes de classement.

 

Le Secrétaire d’Etat chargé au tourisme, Hervé Novelli, vient de mettre en place ce 26 mars 2010 la Commission de l’Hébergement Touristique Marchand qui sera présidée par Guylhem FERAUD, Président de la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air.

Cette commission consultative a pour mission de mettre en place les nouveaux référentiels de classements des hébergements touristiques.

Au-delà des hôtels de tourisme, il semblerait que d’autres hébergements pourraient aussi postuler pour un classement 5*.

Le 1er juillet 2101 reste toujours la date prévue de l’annonce des normes de classement, à partir de laquelle les audits par les cabinets privés accrédités pourront être lancés.

Les actuels classements resteront valables jusqu’en juillet 2012.

 

---

 

Un Noël 2008 aux fréquentations records.

 

En 15 jours les stations de ski du Sancy ont accueilli près de 150 000 skieurs. Nouveau record !

Du soleil, de la neige, des bons rapports qualité-prix, c'est le cocktail gagnant de la moyenne montagne auvergnate pour le début de la saison hivernale 2008-2009.

Super-Besse et le Mont-Dore ne connaissent pas la crise. La quinzaine de Noël a été très bonne pour les deux stations du Sancy qui ont battu leur record de fréquentation de 2007.

Super-Besse a enregistré 96.000 journées skieurs contre 76.000 l’an dernier, et le Mont-Dore en a totalisé 54.000 contre 38.000 l’année précédente. Au total ce sont donc 150.000 skieurs qui ont dévalé les pistes des deux stations auvergnates. Une fréquentation proche des chiffres d’affluence de février quand deux zones scolaires sont réunies.

“Les effets se sont fait ressentir sur tout le massif”, souligne le président du Club Auvergne Sancy Hébergement, groupement d’hébergeurs du massif du Sancy. “Les clients viennent d’Orléans, de Bretagne, de Bordeaux. Ici, ce sont des stations familiales, donc moins chères que celles de haute montagne. Il y a même des Lyonnais qui préfèrent s’offrir deux séjours en Auvegne plutôt qu’un dans les Alpes.”

Gérant d’un hôtel-restaurant à Besse, il a fait le plein pour la Saint-Sylvestre et a noté que “les clients n’ont pas sacrifié le restaurant, même s’ils font un peu plus attention. Mais comme il y a eu plus de monde, cela se traduit par une meilleure activité. De plus, j’ai vu certains ne pas skier tous les jours, mais choisir entre différentes activités: neige, visite, sortie.”

 

 

 

Une création de l'agence web overscan